Une femme, un homme, deux polars !

Rencontre dédicace avec Sandrine Roy et Patrick Nieto dimanche 23/09 de 10h30 à 12h30

Les livres

Lynwood Miller

Ancien membre des forces spéciales américaines, Lynwood Miller coule une retraite paisible dans les Pyrénées. Un soir, non loin de sa bergerie, il sauve d’une brutale agression une jeune femme. Après avoir blessé et fait fuir les deux malfrats, il conduit la victime, Éli, à l’hôpital. Il apparaît vite que cette femme d’une beauté déroutante détient des pouvoirs hors du commun et suscite de nombreuses convoitises…

Entre polar, fantastique et polar, le roman mêle suspens et action.

 

Funestes randonnées

Même si elles offrent de merveilleux moments, les balades occitanes se transforment parfois, pour les femmes qui croisent le Sphinx, en… funestes randonnées.

Marciac. Été 2016. Le corps mutilé d’une randonneuse est découvert aux abords d’un chemin. Les policiers retiennent leur souffle car il porte la même signature que celle de deux autres crimes perpétrés dans la région récemment.
La psychose d’un tueur en série arpentant les sentiers de randonnée d’Occitanie s’étend peu à peu. Philomène, jeune capitaine nouvellement affectée au SRPJ de Toulouse, devra faire ses preuves sur cette enquête. Fausses pistes, malchances, évènements inattendus, ou encore bizarreries de la nature jalonneront la traque de ce prédateur…

Les auteurs

Sandrine Roy est née à Bordeaux et vit à Montauban. Lynwood Miller est son premier roman. Sur les deux volumes publiés aux éditions Lajouanie, le tome 1 est paru aux éditions Folio.
Elle a déjà écrit les deux prochaines aventures de Lynwood Miller, héros charismatique, protecteur, amoureux, bagarreur, entier.

Originaire du sud‐ouest de la France, Patrick Nieto est commandant de police. Ses trente années passées dans le domaine de l’investigation judiciaire et le traitement d’affaires sensibles lui ont permis d’acquérir une approche très fine des pratiques en vigueur dans son métier ainsi que des hommes et des femmes gravitant dans le milieu policier.
Il est passionné de littérature asiatique et de polars.

Après un premier roman remarqué Toutes taxes comprises, un huis‐clos politique, Patrick Nieto nous lance sur les traces d’un serial killer qui chasse ses proies sur les chemins de randonnées du Sud‐Ouest, un thriller psychologique.
« J’ai voulu partager, à travers ce récit, une partie de mon expérience professionnelle notamment au niveau des techniques de police scientifique employées à l’heure actuelle dans les affaires criminelles et du chimérisme en matière D’ADN. Mais surtout, en dessinant le portrait psychologique de l’assassin, j’ai souhaité aborder le thème des problèmes mentaux rencontrés par certains criminels. En effet, nombre d’entre eux, conscients de leur hyper violence, éprouvent une souffrance insupportable à l’idée de ne pas réussir à se maîtriser. Pourtant, ils refusent pour la plupart toute aide de la part de professionnels de santé et vivent dans une insécurité mentale quasi permanente ». (Patrick Nieto)

Liens

http://www.folio-lesite.fr/Catalogue/Folio/Folio-policier/Lynwood-Miller

https://www.editions-cairn.fr/du-noir-au-sud-polar-cairn/1042-funestes-randonnees-9782350686486.html

Coups de Tracteur Littérature

“Nulle autre voix” de Maïssa bey, ed. de l’Aube

“L’île” de Sigridur Hagalin Björnsdottir, ed. Gaïa

Du jour au lendemain, plus de communication sur l’Islande, ni avec le reste du monde. Le monde extérieur existe t-il encore ? L’Islande devient “l’île”, un bout de terre qui se replie sur elle-même et où tout se met en place pour se transformer en en une nasse effrayante.

Une dystopie rondement menée, un livre que vous ne lâcherez pas, avec une réflexion philosophico-politique passionnante.

On vous le recommande !

 

 

“Le lambeau” de Philippe Lançon, ed. Gallimard

 

Pas de nombrilisme, ni d’apitoiement sur soi-même. Une grande finesse d’analyse. On ne veut pas refermer le livre car on a l’impression de quitter un ami. Un bijou d’écriture.

 

 

 

 

 

 

“Candyland” de Jax Miller, Éditions J’ai Lu

 

Profitez de la sortie en poche de “Candyland”, un très bon polar à tiroirs, à l’ambiance lourde et originale, où passé et présent se répondent. Un roman policier (et bien plus) que l’on vous recommande!

 

 

 

 

 

 

“L’été circulaire” de Marion Brunet, ed. Albin Michel

“Hôtel du Grand Cerf” de Franz Bartelt, ed. du Seuil

 

“C’est parce que tu ne t’intéresses pas aux gens qui te parlent. Tu n’as pas envie de les connaître dans leur nudité. En cautionnant les fables qu’ils te racontent, tu sauvegardes les fables que tu te racontes toi-même sur ton propre compte. Je te donne raison, bien sûr. Sans illusions, la vie serait insupportable…”

Quelle gourmandise que ce polar drôle et grinçant ! Certaines scènes resteront dans vos rétines ! Écrit dans un style impeccable, avec un scénario bien ficelé et des personnages auxquels on s’attache, tel l’inspecteur Vertigo Kulbertus qui s’est fait de l’obésité une spécialité…

 

 

 

 

 

“Le bal mécanique” de Yannick Grannec, ed. Pocket

“Glaise” de Franck Bouysse, ed. La manufacture de livres

 

Créant une ambiance pesante, Franck Bouysse, nous entraîne dans une cette chronique de la vie rurale, pleine de rage et de beauté, loin des champs de bataille mais bousculée par la guerre. Tensions, secrets de famille, nature amie ou hostile, personnages détestables ou qui grandissent, il y a tout ceci et bien plus encore dans ce roman de Franck Bouysse.
De plus, il a été lauréat du super Prix Libr’à Nous 😉 dans la catégorie littérature francophone, c’est bon signe, non ? 😃

 

 

 

 

“Piégée” de l’auteure islandaise Lilja Sigurdardóttir, Editions Points

 

Ce polar islandais au rythme soutenu, avec une héroïne de tempérament donne diablement envie de lire la suite !

 

 

 

 

 

 

“Chanson de la ville silencieuse” par Olivier Adam, Ed. Flammarion

 

Un livre qui se boit comme une tasse de thé, qui semble léger mais qui est tannique, bref, un livre qu’on a savouré !! 😍

 

 

 

 

 

 

“Illusion tragique” de Gilda Piersanti, ed. Le Passage

 

“Car l’enfance qui continue d’agir sous le manteau dicte nos mouvements bien plus souvent que nous n’en avons conscience…” 
L’origine de la perversité des personnages trouve t-elle sa source dans l’enfance menacée ?
En commençant la lecture de ce roman noir, il faut courir le risque de ne plus pouvoir le refermer avant de l’avoir terminé… Préparez-vous à perdre vos repères !
Original, une belle écriture qui tient en haleine jusqu’à la dernière page…un vrai coup de !

 

 

 

Léonor de RECONDO : “Point cardinal”, ed. Sabine Wespieser

 

Laurent, Mathilda , Lauren… Thème du transgrenre abordé avec délicatesse grâce à l’écriture juste et toujours pleine de sensibilité de Léonor de Recondo.
Un regard bienveillant et qui va bien plus loin que la description de la transformation d’un homme : ” Doit-on être ce que voient les autres, être tel qu’on nous a aimé ? “
Un coup de cœur, une lecture émouvante, un bel exemple de tolérance.

 

 

188 mètres sous Berlin de Magdalena Parys, ed. Agullo

 

Berlin, 1998. Klaus Kreifeld reçoit la visite d’un certain Foerster, accompagné de son garde du corps. Peu après, il est assassiné. Vingt ans auparavant, en 1981, Klaus avait été chargé de diriger la construction d’un tunnel de 188 mètres de long entre Berlin Ouest et Berlin Est. L’objectif officiel de l’opération était d’organiser l’évasion d’un haut fonctionnaire communiste, le trouble Franz. Peter, un des membres de l’équipe ayant participé à la mise en œuvre de cette entreprise périlleuse, décide de mener l’enquête pour découvrir le meurtrier de son ami. Persuadé que la mort de Klaus est liée au tunnel, il retrouve ses camarades de l’époque et recueille leurs témoignages pour tenter de faire toute la lumière sur cette étrange aventure souterraine…
Complexe et dense, 188 mètres sous Berlin est un premier roman de Magdalena Parys publié par les superbes Agullo Editions qui font régulièrement des choix éditoriaux originaux. Ce roman nous en apprend beaucoup sur l’ambiance des sombres années du mur de Berlin…

“Rupture” de Maryline Desbiolles, ed. Flammarion

 

« Il venait d’une ville noire, pas autant que cette nuit de désastre mais bien sombre tout de même, il venait d’une ville noire, les pêchers, il avait trouvé ça très beau. »
D’une écriture poétique et envoûtante, Maryline Desbiolles entraîne le lecteur dans le rythme d’une vie. Cette vie, c’est celle de François, tantôt subjugué par la beauté des paysages qu’il découvre, tantôt anesthésié par le travail harassant ou la douleur…
Résumé : Embauché sur le chantier du barrage de Malpasset, près de Fréjus – qui va « changer la vie des gens » –, François quitte Ugine, la ville-usine, et son enfance silencieuse. Il découvre avec émerveillement la vallée rose, les bains de mer, la photo, les conversations politiques des camarades ouvriers. Et il tombe amoureux de Louise Cassagne, la fille d’un producteur de pêches. « Pas une fille pour toi », lui dit-on. Pourtant c’est elle qui lui donne le monde, et François croit en ce cadeau autant qu’en la solidité du barrage.
Maryline Desbiolles, “Rupture”, ed. Flammarion, un beau roman à découvrir ! 📖

 

 

 

Le présent n’a plus le temps

Rencontre avec François-Henri Soulié le 30 mars à 18h30

François-Henri Soulié a une activité littéraire soutenue et il nous fait le plaisir de nous rendre visite à l’occasion de la parution de ses deux derniers livres  : “Le présent n’a plus le temps”, aux éditions du Masque, où l’on retrouve le jeune Skander Corsaro et “Ils ont tué Ravaillac”, aux éditions 10/18, co-écrit avec Thierry Bourcy, enquête historique dans la collection “Grands Détectives”…

FH Soulié nous fera le plaisir de lire quelques extraits de ses romans (avec beaucoup de talent, mais chut, il n’aime pas qu’on dise ça), puis répondra à vos questions et dédicacera les livres à ceux qui le souhaitent. La soirée se terminera autour d’un verre de l’amitié !

Le présent n’a plus le temps

Grâce à Milly, sa collègue au Courrier du Sud-Ouest, le jeune journaliste Skander Corsaro obtient une invitation pour le cirque Jadranski.
L’occasion pour lui d’écrire une chronique sur la vie d’une troupe de circassiens. Apparaît alors une galerie de personnages hors du commun qui semblent tout droit sortis de l’univers tendre et tonitruant de Fellini.
Mais l’heure est à la controverse et les cirques «  avec animaux  » sont désignés à la vindicte publique. Skander lui-même est pris à partie et les incidents se multiplient jusqu’à ce qu’éclate le drame  : l’un des artistes est victime d’un tragique accident.
Mais s’agit-il bien d’un accident  ?
Au détour de l’enquête, la mort surgit de nouveau, frappant un autre innocent.  Indirectement impliqué dans ce crime, Skander découvre que l’univers cosmopolite et joyeux du cirque peut, comme partout, cacher ses monstres.
Et, à l’évidence, les fauves ne sont pas tous derrière les barreaux…

Ils ont tué Ravaillac

Paris, 1611. Dans les rues de la ville, le souvenir du sang versé d’Henri IV est vif. Nul ne s’émeut du sort de Ravaillac, l’assassin du roi, qui meurt en emportant ses secrets.

Outre-Manche, le lieutenant de la garde Mattheus Kassov est convoqué par Jacques Ier d’Angleterre : une espionne de la Couronne britannique a disparu lors d’une mission en France. Mattheus est envoyé sur ses traces. Le jeune homme, qui connaît bien l’espionne et sa nature déloyale, sait que son enquête le mène en territoire périlleux. Le jeu de piste sera jonché de cadavres. D’invisibles ennemis, aussi puissants que féroces, entendent bien laisser dans l’ombre les preuves de leur funeste machination.

François-Henri Soulié

François-Henri Soulié est un homme de théâtre aux multiples casquettes, écrivain, comédien, marionnettiste, scénographe, metteur en scène et scénariste. Il a reçu le Prix du premier roman du festival de Beaune en 2016 pour “Il n’y a pas de passé simple”, paru aux éditions du Masque.

Dédicace de Patrick Nieto dimanche 7 mai

L’auteur de “Toutes taxes comprises” vient nous rencontrer le 7 mai de 10h30 à 12h

Le livre : un polar qui fait la part belle à l’étude psychologique des personnages

Pierre-Henri Sennelier, proche collaborateur du président de la République, est abattu d’une balle dans la nuque dans sa résidence secondaire de Bruniquel, paisible village du Tarn-et-Garonne. Cambriolage ayant mal tourné, crime passionnel, crime politique ou exécution d’un contrat ? Le commissaire Lemoine du SRPJ de Toulouse mène l’enquête.
Entre une épouse adultère, un amant alcoolique et joueur de poker invétéré, une avocate mal dans sa peau ou un escroc à la taxe carbone, les personnages se succèdent au fil du récit, tout comme les meurtres qui se suivent et ne se ressemblent pas.
Mais les enquêteurs parviendront-ils à approcher la vérité face à un tueur machiavélique, maître dans l’art de brouiller les pistes ?

“Toutes taxes comprises” par Patrick Nieto, Editions Cairn, 336 pages, 13€

L’auteur

Originaire du sud-ouest de la France, Patrick Nieto, 54 ans, est commandant de police. Ses 30 années passées dans le domaine de l’investigation judiciaire et le traitement d’affaires sensibles lui ont permis d’acquérir une approche très fine des pratiques en vigueur dans son métier ainsi que des hommes et des femmes gravitant dans le milieu policier. Il est passionné de littérature asiatique et de polars.
Toutes taxes comprises est son premier roman.

 

En savoir plus : https://blacknovel1.wordpress.com/2017/03/12/toutes-taxes-comprises-de-patrick-nieto/

Rencontre avec FH Soulié le vendredi 21 avril

François-Henri Soulié nous fait le plaisir de nous présenter ses deux derniers livres qui viennent de paraître aux éditions du Masque et aux éditions 10/18. Venez partager avec nous ce moment de convivialité !

Cela se passera vendredi 21 avril à partir de 18h30 et FH Soulié nous fera le plaisir de nous lire des passages (sans rien “divulgâcher” comme disent les québecois !). Nous terminerons la rencontre par un verre de l’amitié, comme il se doit !

 

Un futur plus que parfait, ed. du Masque

Une Vénus datant de plus de 15 000 ans vient d’être découverte dans la grotte de Combéjac. Skander Corsaro, jeune journaliste fraîchement engagé au Courrier du Sud-Ouest, se rend au village de Mont-Rouquel, proche de la grotte, afin d’y faire un reportage sur le patrimoine historique du secteur.
Bâti sur un piton rocheux des contreforts du Massif Central, Mont-Rouquel est un de ces villages oubliés par la modernité. Le monde agricole y périclite sans espoir de retour. La plupart des habitants travaillent en ville. Retraités et chômeurs constituent l’essentiel de la population… Bref, au bout d’une journée, Skander Corsaro craint de mourir d’ennui au cours de son reportage.
Mais le lendemain, la disparition inquiétante d’une enfant du village est signalée. Skander, qui n’a jamais su se mêler de ce qui le regarde, décide de mener l’enquête… à sa façon.

La conspiration du Globe, co-écrit avec Thierry Bourcy, ed. 10/18

Londres, 1603. Dépêchés en secret par le Danemark pour conclure un accord avec la reine Élisabeth, les émissaires Rosencrantz et Guildenstern échappent de peu à un double meurtre. À la suite d’une méprise, l’assassin a frappé les acteurs qui jouaient leur rôle durant la représentation d’Hamlet. La troupe de l’éminent Shakespeare doit se soumettre à l’enquête tandis que la critique puritaine se déchaine contre le théâtre du Globe. Devant la menace d’une crise diplomatique, la reine décide de faire appel au capitaine Kassov, qui s’était illustré en résolvant le meurtre d’une autre figure shakespearienne : le prince Tycho Brahé…

L’auteur François-Henri Soulié

«L’état civil dira que je suis né le 28 avril 1953, mais c’est faux. Je suis né en 1960, à l’âge de sept ans lorsque j’ai joué dans « La vie est un songe » de Pedro Calderon. J’ai compris alors qu’il existait un monde où l’on souffrait pour le plaisir du jeu et où les morts faisaient semblant d’être morts. Depuis lors, la fiction et particulièrement le théâtre, sont la seule patrie où je me reconnaisse chez moi. J’ai donc appris à jouer la comédie, j’ai réalisé des films, j’ai écrit des dialogues, des romans, des nouvelles et inventé de nombreux personnages. J’ai aussi fait des costumes, des décors, et des scénographies de musées… »