Rencontre avec Ruth Stegassy et Jean-Pierre Bolognini

Samedi 6 avril à 18h30 à la médiathèque

Blés de pays et autres céréales à paille : histoires, portraits et conseils de culture à l’usage des jardiniers et petits cultivateurs

Ruth Stegassy, journaliste renommée en matière d’écologie et d’environnement et Jean-Pierre Bolognini, agriculteur engagé dans la défense des semences paysannes, proposent un ouvrage de référence sur les principaux blés et céréales locales, dites “anciennes”.

Ce livre est une invitation au voyage à travers l’histoire d’un compagnonnage complexe avec les céréales, depuis nos premières tentatives pour apprivoiser ces belles nourricières jusqu’à nos ingérences répétées dans leur patrimoine génétique.

Ruth Stegassy et Jean-Pierre Bolognini aiguisent notre curiosité et notre intérêt pour les blés de pays, ces céréales qui ne résultent pas d’un travail de sélection en laboratoire mais qui sont, au contraire, intimement attachés à des lieux, à des régions et à des cultures.

Ils viendront nous présenter leur ouvrage samedi 6 avril à 18h30. La rencontre aura lieu à la Médiathèque Amélie Galup, partenaire de cet événement, et sera suivie d’un verre de l’amitié.

L’entrée est libre mais attention le nombre de places est limité !

Myriam Poussou (Le Grenier), boulangère bio et expérimentatrice, sera présente lors de cette soirée pour une dégustation-vente.

Le livre

Premier ouvrage aussi complet, Blés de pays et autres céréales à paille répond à une forte demande des consommateurs soucieux du contenu de leur assiette, comme des jardiniers et producteurs qui se tournent vers les semences paysannes, locales, plus respectueuses des terroirs. Il présente le cycle complet de la culture des blés, depuis le semis jusqu’à la moisson et au battage du grain, ainsi que les différents outils et gestes nécessaires pour y arriver. Richement illustré, ce livre fait un tour d’horizon des principales céréales cultivées en France (bladettes et blés du Roussillon, touselles, saissettes, blés poulards, blés durs, blés hérisson, engrain, grand épeautre, amidonnier, blé du Khorasan, blé indien, blé de Perse, etc.). On y découvre leur diversité, leur histoire et l’évolution qui a conduit ces graminées à devenir la culture la plus répandue dans le monde…

Les auteurs

Ruth STEGASSY

Ruth Stegassy est journaliste. Elle a animé de 1999 à 2016 sur France Culture Terre à terre, une émission tissant “un réseau entre tous ceux qui, en France et à l’étranger, sont dans la recherche active, expérimentent des solutions.”

Jean-Pierre BOLOGNINI

Jean-Pierre Bolognini est berger et agriculteur. Il appartient au groupe blés du Réseau Semences Paysannes depuis sa création en 2003. Il anime des formations et a créé en Corse, avec Ruth Stegassy, un verger conservatoire d’arbres fruitiers. A noter, tous deux ont retrouvé les deux seuls blés de pays d’origine corse qui existent encore. Ils étaient dans une banque de semences des États-Unis.

Feuilleter un extrait

https://issuu.com/editionsulmer/docs/9782841389551_1?e=12302591/64342476

Pour aller plus loin…

https://www.franceculture.fr/emissions/les-nuits-de-france-culture/nuit-du-salon-de-lagriculture-2019-entretien-23-avec-ruth-stegassy-et-jean-pierre-bolognini-1ere

https://www.francebleu.fr/emissions/c-est-votre-jour-de-science/rcfm/c-est-votre-jour-de-science-le-ble

https://reporterre.net/Les-bles-de-pays-des-cereales-de-terroir

https://www.franceculture.fr/emissions/terre-terre/lindustrialisation-de-lagriculture

Rencontre autour du livre “AZF/Total, responsable et coupable”

La rencontre a lieu à La Cheminée à Septfonds, vendredi 8 février à 19h

en présence d’Armand Cassé, de Serge Baggi, d’Alain Marcom et de Philippe Saunier

En partenariat avec J.A.D.E.S, nous vous proposons de découvrir l’ouvrage “AZF/Total, responsable et coupable – Histoires d’un combat collectif”, aux  éditions Syllepse.

L’entrée est libre dans la limite des places disponibles et sera suivie d’une auberge espagnole.

Le sujet du livre

L’explosion de l’usine AZF à Toulouse, le 21 septembre 2001, a été l’accident industriel le plus dramatique depuis l’après-guerre en France, faisant 31 morts et plus de 22000 blessés.

Ce livre a été écrit à la suite du jugement du 31 octobre 2017 de la cour d’appel de Paris qui a condamné l’entreprise et son directeur pour manquements à leurs obligations de sécurité, après seize ans de procédures et de manœuvres. Il revient sur les causes de l’explosion, expose la complète responsabilité de l’industriel et témoigne du long combat des victimes pour que cette responsabilité soit reconnue.

Ce livre est le fruit de la volonté commune de quatorze acteurs qui se sont associés pour le concevoir et le rédiger. Ces acteurs, qui n’avaient pas tous vocation à se connaître et à travailler ensemble, se sont rencontrés et rapprochés dans les salles d’audience lors des procès successifs. Ce sont des victimes de l’explosion et des sinistrés devenus militants associatifs, des représentants des salariés, des avocats de parties civiles, des syndicalistes, des chercheurs et des experts en santé/sécurité au travail. Tous ont apporté leur contribution à cet ouvrage à partir de leur expérience et de leur compétence dans leurs domaines respectifs.

Avec pour seule ambition d’éviter qu’un autre AZF ne se produise demain.

Table des matières

  • Une explosion dévastatrice pour les hommes et l’environnement
  • La vie dans l’usine, avant et après
  • L’instrumentalisation des salariés
  • L’enquête du Comité hygiène et sécurité-Conditions de travail (CHSCT) face à une opacité bien organisée
  • Des causes immédiates aux causes fondamentales
  • L’incompatibilité entre les produits : un risque négligé puis occulté
  • Fausses pistes et vraie intox
  • La plainte pour entrave à la justice, un parcours du combattant
  • L’action de l’association des sinistrés du 21 septembre
  • La prise en compte des enjeux par les organisations syndicales
  • Les parties civiles et leurs avocats dans la procédure pénale
  • Les manquements du contrôle de l’État
  • Les évolutions politiques et réglementaires depuis l’accident
  • Reconnaître les crimes industriels, un difficile apprentissage
  • Historique de l’usine et chronologie des faits

Les auteur·es

  • Annie Thébaud-Mony : Directrice de recherches honoraire à l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm).
  • Hubert Dandine : Élu du personnel dans l’usine voisine, la SNPE.
  • Armand Cassé : Secrétaire du comité d’établissement.
  • Christine Poupin : Secrétaire du CHSCT de l’usine Grande Paroisse (Rouen).
  • Serge Baggi : Rapporteur de la commission d’enquête du CHSCT.
  • Rémy Jean : Expert en santé et sécurité au travail.
  • Philippe Saunier : Syndicaliste chez Total.
  • Gérard Ratier : Président de l’Association des familles endeuillées.
  • Pauline Miranda : Présidente de l’Association des sinistrés du 21 septembre
  • Pascal Tailleux : Membre de la fédération CGT des industries chimiques.
  • Stella Bisseuil et Jean-Paul Teissonnière : Avocats de parties civiles.
  • Alain Marcom : Sinistré, membre de l’Association « Plus jamais ça ».
  • Marcel Croquefer : Membre du Conseil supérieur des installations classées.

L’adresse de La Cheminée

  • Association JADES – La Cheminée – 1, bd des Mourgues – 82240 Septfonds

Rencontre avec la réalisatrice Marie-Monique Robin

Au cinéma de Caussade, le 17 octobre à 20h30

Journaliste d’investigation, réalisatrice et auteure, Marie-Monique Robin vient présenter son film « Qu’est-ce qu’on attend ? » à Caussade.

La projection sera suivie d’un débat et d’une séance de dédicace. La librairie sera présente avec une sélection de DVD et de livres de Marie-Monique Robin.

Cette rencontre a lieu dans le cadre du programme d’animations « Quand le plan climat passe à table », organisé du 1er au 21 octobre par le Pays Midi-Quercy, en partenariat avec les communautés de communes de son territoire, afin de se mobiliser pour la transition énergétique.

 

 

Marie-Monique Robin en deux mots (ou presque !)

Marie-Monique Robin par Solène Charrasse

Journaliste d’investigation, réalisatrice et écrivaine, Marie-Monique Robin a reçu le prix Albert-Londres en 1995.

Depuis 1989, elle a réalisé une quarantaine de films d’investigation. Ses films, qui sont souvent le fruit d’une longue enquête de terrain, offrent un regard critique sur la situation des droits de l’homme dans différentes régions du monde et sur l’environnement.

Marie-Monique Robin est également l’auteure de plusieurs essais. C’est une des particularités de son travail d’investigation : chacun de ses livres raconte en détail l’enquête menée à l’occasion de ses films et approfondit son propos par un complément documenté.

 

 

 

Qu’est-ce qu’on attend ?

Qui croirait que la championne internationale des villes en transition est une petite commune  française ? C’est pourtant Rob Hopkins, fondateur du mouvement des villes en transition, qui le dit !

“Qu’est-ce qu’on attend ?” raconte comment une petite ville d’Alsace de 2 200 habitantsUngersheim s’est lancée dans la démarche de transition vers l’après-pétrole en décidant de réduire son empreinte écologique. Cette démarche englobe tous les aspects de la vie quotidienne : l’alimentation, l’énergie, les transports, l’habitat, l’argent, le travail et l’école…

Quelques livres de Marie-Monique Robin

      

   

En savoir plus

Cinéma de Caussade : 05 63 93 21 44 http://cinemacaussade.com/

La bande annonce du film “Qu’est-ce qu’on attend” : https://vimeo.com/183460957

Le site de Marie-Monique Robin : https://www.mariemoniquerobin.com/index.html

Tous les évènements du programme d’animations culturelles « Quand le plan climat passe à table » sur http://www.gorges-aveyron-tourisme.com

Le dossier de presse : https://www.mariemoniquerobin.com/wa_files/dossierdepresse-questcequonattend-ok.pdf

 

 

 

Quand le plan climat passe à table

Projection de “Qu’est-ce qu’on attend? ” en présence de Marie-Monique Robin, au Cinéma de Caussade, mercredi 17 octobre à 20h30.
Et nous aussi, nous serons là avec une table de livres et de DVD !

Résumé du film : Qui croirait que la championne internationale des villes en transition est une petite commune française ? C’est pourtant Rob Hopkins, fondateur du mouvement des villes en transition, qui le dit. Qu’est ce qu’on attend ? raconte comment une petite ville d’Alsace de 2 200 habitants s’est lancée dans la démarche de transition vers l’après-pétrole en décidant de réduire son empreinte écologique.

En savoir plus sur “Quand le climat passe à table” :

http://www.gorges-aveyron-tourisme.com/actualites/quand-le-plan-climat-passe-a-table