Dédicace de Marion Brunet et happening musical

Dimanche 3 juin à 11h01 !

C’est dimanche 3 juin que nous aurons le plaisir de rencontrer Marion Brunet à la librairie. Pour fêter cela dignement, nous vous proposons un petit happening musical à 11h01 précises ! 😉

Cet événement est un partenariat avec O’Babeltut et la Médiathèque Amélie Galup, avec le soutien des éditions Sarbacane.

Le début de l’aventure…

Avec les médiathécaires et les babelières, nous avons beaucoup aimé les livres de Marion Brunet. Que ce soit les histoires impertinentes des ogres [“L’ogre au pull vert moutarde”, “L’ogre au pull rose griotte” ou ‘L’ogre à poil(s)”], les histoires plus sombres comme “Frangine” ou “Dans la gueule du loup”, livres publiés aux éditions Sarbacane. Et nous avons aussi toutes été séduites par “L’été circulaire”, roman noir pour adultes, publié chez Albin Michel.

Qui est Marion Brunet ?

Marion Brunet a grandi dans le Vaucluse. Très rapidement accro aux bouquins, aux bandes dessinées et à diverses formes de littérature, elle se met à écrire.

Après des études de Lettres et quelques tentatives d’exil – Madagascar, Budapest –, Marion Brunet décide d’être éducatrice spécialisée et travaille en psychiatrie, dans un hôpital de jour pour adolescents.

Elle anime en parallèle des ateliers d’écriture au sein d’une compagnie théâtrale, pour les comédiens et divers groupes d’écoliers et de collégiens.

Elle est couronnée de plus de 30 prix pour ses différents romans, comme le prix Unicef de littérature jeunesse 2017.

“Frangine” (Sarbacane – collection X’prim – 2013) est son premier roman. Suivront “L’ogre au pull vert”, “La gueule du loup” ou encore “L’été circulaire”.

Elle vit à Marseille.

Dans les médias

La Grande Librairie

Livres Hebdo

Télérama

 

 

 

Apéro-dédicace avec André Laban

Vendredi 18 mai à 19h30

Venez rencontrer André Laban vendredi 18 mai à 18h30 pour un apéro-dédicace concernant la réédition de ses livres “La Passion du bleu” et “Des lames de fond au fond de l’âme”, ed. Maecene Arts. Nous vous attendons nombreux !

André LABAN est un pionnier de l’équipe COUSTEAU, il est aujourd’hui un peintre sous-marin de renommée internationale.

Un passionné du bleu

Né à Marseille en 1928, André Laban a embarqué en 1952 à bord de la Calypso en tant qu’ingénieur chimiste. Il a travaillé durant plus de 20 ans avec Jacques-Yves COUSTEAU. En 1953, il étudia la fabrication d’un caisson pour contenir une caméra de télévision pour l’émission “En direct du fond des mers”.

En 1956, c’est la sortie en salle du “Monde du silence”, film réalisé avec les caméras dessinées et fabriquées par André LABAN, Claude STRADA et Armand DAVSO. Le film reçoit la Palme d’or au Festival de Cannes et en 1957, aux États-Unis,  il remporte l’Oscar du meilleur film documentaire. De 1956 à 1966, André Laban a été Directeur de l’Office français de recherches sous-marines, d’où provient, par exemple la soucoupe plongeante SP-350 Denise qu’il pilota. il s’est ensuite lancé dans le tournage des films de la série Odyssée de l’équipe COUSTEAU.

En octobre 1965, André Laban a passé trois semaines à 100 mètres de profondeur dans l’Expérience Précontinent 3 au Cap Ferrat. Six hommes y subissent la pression qu’exige cette expérience scientifique menée par l’équipe COUSTEAU. Première mondiale, aventure comparable par sa hardiesse aux vols habités dans l’espace, elle reste pour André LABAN le moment fort de sa vie de technicien des profondeurs.

Chef de cette mission, il jouait dans la maison sous-marine un rôle aux multiples facettes, à la fois scientifique et humain. Ayant effectué des plongées hors de l’habitacle, André LABAN a éprouvé le besoin de retranscrire ce que l’œil humain percevait. C’est ainsi qu’il se mit à peindre ses tableaux sous l’eau en 1966. Il a commencé ses séances entre 15 et 25 m de fond.

 

 

source : Maecene Arts

 

L’architecture de terre crue en Bas-Querçy

Dédicace le mardi 27 mars à partir de 18h30

Par les auteures, Sandrine Ruefly et Carole Stadnicki, à la mairie de Saint-Antonin-Noble-Val

La dédicace sera précédée d’une présentation de l’exposition autour du livre et d’une conférence.

Le livre

La terre est l’un des matériaux de construction les plus anciens de ­l­’histoire de l’humanité. Du Moyen Âge à nos jours, la plaine de ­l’Aveyron et les coteaux du Bas-Quercy offrent un vaste panorama ­d’architectures en terre crue. Pourtant, la valeur patrimoniale de ces ­édifices de qualité est méconnue. L’art de construire en terre crue est maîtrisé par des ­paysans-bâtisseurs, mais aussi par des professionnels du bâtiment, de l’architecture la plus modeste à la plus remarquable.

Construire en terre, quoi de plus évident ? Cet ouvrage permet de ­comprendre comment, sur une mosaïque de sols, la terre argileuse ­abondamment disponible a été utilisée de tous temps dans l’habitat, sous forme de pisé, de bauge, de torchis ou d’adobe. Dépréciée un temps et concurrencée par les matériaux dits résistants, la terre crue, matériau universel, est aujourd’hui remise à l’honneur.

L’architecture de terre crue en Bas-Quercy, par S. Ruefly & C. Stadnicki, éditions Focus Patrimoine, 8€.

Dédicace d’Arnaud Roi

Le dimanche 17 décembre de 10h30 à 12h.

Venez rencontrer Arnaud Roi pour la parution de son nouveau livre animé “Piratomania” aux éditions Milan !

5 pop-up aux dimensions époustouflantes pour aborder le thème des pirates comme on ne l’avait encore jamais fait !
Les bateaux, l’abordage, les armes, les hommes : en quelques lignes, les informations nécessaires permettent de tout connaître de ce monde fabuleux, et des images qu’on ne se lasse pas d’observer !

Pour les plus jeunes, Arnaud sera aussi là avec son album “Dis, pourquoi tu cries ?” paru cette année, aux éditions Seuil Jeunesse. Une jolie histoire en pop-up où vous apprendrez pourquoi le coq crie…

A dimanche !

 

Rencontre exceptionnelle avec l’historien FX Fauvelle

Vendredi 8 décembre à 18h30

A l’occasion de la parution de son dernier livre A la recherche du sauvage idéal, aux éditions du Seuil, François-Xavier Fauvelle, historien et archéologue,  nous fait le plaisir de nous rendre visite. Avec l’enthousiasme qui est le sien, nulle doute que la présentation de son livre sera un moment passionnant !

 

 

Une magnifique enquête servie par une écriture entraînante, par l’auteur du Rhinocéros d’or.

Avec ce livre nous cherchons les traces d’un peuple oublié dont est issu la tristement célèbre “Vénus hottentote”. Dès qu’il paraît, au temps des Grandes Découvertes, l’étrangeté radicale de ce peuple effraie ou émerveille. Voici donc le pire ou le meilleur des sauvages, en tout cas le plus exemplaire : il est ce que nous – Européens, modernes, conquérants – ne pouvons plus être.
Inadaptés au monde qui se construit à leurs dépens, ces femmes et ces hommes deviennent la caricature d’un monde meurtri, bientôt retranché de la terre. Ce livre est l’enquête qui part à leur recherche et les retrouve, là, en 1670, entourés de vaches et d’esprits, dans le campement où un chirurgien allemand, notre meilleur informateur, les a rencontrés. Ils ont un nom : les Khoekhoe.
Comme le Rhinocéros d’or, À la recherche du Sauvage idéal se caractérise par un entrain narratif communicatif, un effort constant de faire taire les scrupules érudits, un ton général engagé dans la forme littéraire de l’enquête, l’art d’alterner récits et intrigues théoriques.

Cet ouvrage bouscule tout ce qui subsiste du regard colonial dans nos visions de l’autre et notre conception de la modernité. François-Xavier Fauvelle nous amène à remettre en cause les concepts d’identité ethnique à travers la figure de ce « sauvage idéal ».

L’auteur

François-Xavier Fauvelle est historien de l’Afrique à l’université de Toulouse, directeur de recherche au CNRS. Il est l’auteur d’une quinzaine d’ouvrages et d’une centaine d’articles scientifiques. Il a notamment publié Histoire de l’Afrique du Sud (Le Seuil, 2006, « Points Histoire », 2013), Le Rhinocéros d’or. Histoires du Moyen Âge africain (Alma, 2013, « Folio histoire », 2014).

L’écrivaine argentine Sara Rosenberg

Une rencontre à Vent Propice le 24/11 à 19h30

L’écrivaine argentine, Sara Rosenberg, a ouvert il y a 5 ans les rencontres de Vent propice au Rial (Vaour). Elle sera de retour vendredi 24 novembre à 19H30. C’est avec grand plaisir que nous sommes partenaires de cette rencontre autour de « Contre jour », son dernier roman traduit en français par Belinda Corbacho aux éditions de La Contre-Allée.

Cette rencontre est organisée aussi en collaboration avec le festival Lettres du Monde à Bordeaux.

L’auteure 

Dans sa vie et dans son oeuvre, Sara Rosenberg, née à Tucumán (Argentine), en 1954, interroge le pouvoir de la littérature et de l’art face à la violence du capitalisme. Étudiante et militante politique dans les années 70, elle a été arrêtée et emprisonnée durant 3 ans alors qu’elle avait à peine 20 ans. Elle vit aujourd’hui à Madrid.

Le livre

« Contre jour » Editions La Contre-Allée 2017.
Derrière les apparences, se cache souvent une autre réalité non perceptible à première vue, et c’est à contre-jour seulement et en résistant à toutes sortes d’obstacles que l’on parvient à y accéder. Dans ce dernier roman Sara Rosenberg met en scène plusieurs personnages en prise avec les subterfuges déployés par les responsables ou les complices de la dictature argentine des années soixante dix.

 

Sur le plan pratique

Vente des livres sur place.
Nous terminerons la soirée par un verre de l’amitié. Vent propice se charge des boissons. Apportez un petit en-cas !
Il est préférable de réserver
par courriel : ventpropice.fr@gmail.com
ou par téléphone   05 63 49 91 03 ,    06 80 98 98 87

Séance de dédicace dans une grotte !

Une rencontre originale, le jeudi 19 octobre à 19h30

Pour la sortie de la bande dessinée “Les chevaux du Pech Merle”, nous vous proposons de retrouver Joël Polomski à “La Caverne”, un espace privé dédié à la culture, inauguré récemment.

Que va-t-il se passer ?

Après une présentation conviviale et en images de Joël Polomski et de son travail par François-Henri Soulié, l’auteur sera disponible pour discuter avec vous et dédicacer des ouvrages à foison ! Ensuite, nous vous proposons de partager un (petit) verre de (grande) amitié.

Qu’est-ce que La Caverne et comment s’y rendre, d’abord ?

La Caverne est un rêve imaginé par une bande d’amis un peu fous qui ont décidé d’adapter une grotte en lieu de conférences, spectacles, danse, que sais-je encore. Cet espace est réservé aux amis de l’art et de la culture, sur invitation.

Elle se situe route de la Madeleine, sur la commune de Penne. Pour s’y rendre, prendre la direction Bruniquel, ne pas entrer dans le village mais franchir le pont (vous traversez donc l’Aveyron). Tout de suite après le pont, suivre la route sur la droite. Continuer sur 800 mètres, La Caverne sera sur votre gauche (et l’Aveyron sur votre droite). C’est clair ?  N’oubliez pas votre petite laine, La Caverne n’est chauffée que par la chaleur humaine, ce qui est déjà beaucoup mais pas toujours suffisant…

Qu’est que “Les chevaux du Pech Merle ?

« Les chevaux du Pech Merle », dernier album de Joël Polomski, a pour cadre la Préhistoire. Le jeune Gabir est audacieux et persuadé qu’il deviendra un jour le meilleur chasseur de son clan. Sa rencontre avec Nordal, le chaman, en décidera autrement…

En suivant son aventure dans ce magnifique labyrinthe de galeries ornées que constitue la grotte du Pech Merle, le lecteur découvre les images de cet exceptionnel sanctuaire, peintes ou gravées il y a 29 000 ans.

Qui est Joël Polomski ?

Depuis plus de trente années, Joël Polomski  fait vivre le Quercy avec ses albums. Les légendes, les personnages, les lieux, sont pour lui source d’inspiration. Sont ainsi nés des livres tels que « Le diable du pont Valentré »,  « Champolllion héritier du peuple Kagoth », « Le disparu de St Cirq Lapopie »,  etc.

En 2015, il adapte un scénario écrit par François Henri Soulié et Thierry Bourcy « L’hiver de l’éléphant » qui emmène le lecteur un siècle en arrière et conte le retour d’un soldat dans son Quercy natal après des années passées dans les tranchées.  A sa sortie, l’album est primé au salon de BD de Cajarc, recevant le Safran d’Or (prix décerné par le public).

Cette rencontre a lieu grâce à nos amis cavernicoles.

Et voilà, vous savez tout ! A très vite pour de nouvelles aventures !

 

Vernissage le samedi 30/09 à 18h30

Entre Land Art et sculpture

Entre land art et sculpture, Lya et Laurent Marino créent des œuvres qui s’inspirent de la nature, tout en puissance et fragilité. Laurence Mouton les a accompagnés pendant trois ans et a photographié leur travail. Elle a su parfaitement saisir la singularité de leur œuvre qui s’apparente à des vers poétiques semés à travers la nature.

De cette rencontre est né un livre : Atmosfleur créations, livre 1 que nous vous proposons de découvrir à la librairie samedi 30 septembre à 18h30. Ce soir-là, des photographies du livre seront exposées, vous pourrez rencontrer les artistes, vous faire dédicacer un livre si vous le souhaitez et boire le verre de l’amitié.

Nous vous attendons nombreux !

 

 

Le livre

Ce premier livre d’Atmosfleur créations a été conçu avec la photographe Laurence Mouton. Au fil des pages, vous pourrez découvrir diverses créations, mises en scène dans un environnement local : ce petit bout de région situé entre le Tarn et le Tarn et Garonne.

Ce livre est un hommage à la simplicité et à la beauté de la nature.

Conception graphique : Elsa Andrieu-Rup.

Atmosfleur Créations, par Lya & Laurent Marino et Laurence Mouton, 100 pages, 25€

Qui sont Lya et Laurent Marino ?

Créateurs d’ambiances esthétiques, Lya et Laurent s’inspirent  de la nature, de ses saisons, ses formes et couleurs.

Leur démarche consiste à capter les diverses textures et motifs offerts par les matières végétales et minérales…

https://atmosfleurcreations.com/qui-sommes-nous/

Qui est Laurence Mouton ?

Photographe après avoir été styliste, Laurence Mouton regarde le monde, et le monde photographié par Laurence est beau : une photo de texture se met à avoir du caractère ; un arbre devient vivant ; la nature s’exprime… Elle a illustré plusieurs livres aux éditions du Chêne, Nathan, etc.

Alternative aux produits phytosanitaires

Edmond Puyraud en dédicace le vendredi 8 septembre à 18h30

Edmond PUYRAUD, retraité de l’environnement, fondateur de l’Ecojardin des Roches, spécialisé dans la culture des végétaux, dans l’esprit de la permaculture, est l’auteur du livre « Equilibre naturel au jardin » (actuellement épuisé).

Il vient nous présenter son nouvel opus intitulé Alternative aux produits phyto” (ed. Synchronies).

Cela se passe vendredi 8 septembre à 18h30 à la librairie et sera suivi d’un verre de l’amitié

Alternatives aux produits phyto, d’Edmond Puyraud, Ed. Synchronies, 10€

Qu’est-ce que l’écojardinage ?

“C’est ne pas employer la chimie, pailler, fabriquer un compost de qualité et surtout être patient. Travailler sur l’utilisation du gazon fraîchement tondu, de la fougère, du bois raméal fragmenté afin de conserver l’humidité du sol et de faire des économies d’eau. La nature nous procure tout ce dont nous avons besoin pour être de bons jardiniers amateurs. Il ne reste plus qu’à mettre en pratique ces théories bénéfiques…” (Edmond Puyraud)

En savoir plus :

https://www.synchronies.org/synchronies/nos-parutions/