Daniel Arsand, un regard sur l’actualité

Parce que l’écrivain Daniel Arsand souhaite que la rencontre du vendredi 20 novembre au Rial s’inscrive dans le contexte actuel, il nous a fait parvenir le texte suivant :

Nous voulons rassembler ceux qui aspirent à un avenir humain, et non à l’apocalypse ; ceux qui aspirent à l’esprit, mais pas à la barbarie et à un « Moyen-Age » fallacieux, crispé, et pernicieux. Ceux qui veulent servir la pensée, qui aspirent à son élévation, à sa légèreté, et à ses exigences, à son travail, à son service, et non au pas cadencé des parades militaires qui mènent à la pire espèce. Ceux qui aspirent à la raison, mais pas à la brutalité hystérique et à un « anti-humanisme » impudemment programmé qui arrive mal à dissimuler des abîmes de bêtise et de barbarie derrière de grands mots à vous faire dresser les cheveux sur la tête.

Article paru dans le premier numéro de Die Sammlung, septembre 1933 – Klaus MANN – Contre la barbarie

 

Pour mémoire, Daniel Arsand est l’éditeur chez Phébus de l’oeuvre de Klaus Mann. .
La rencontre de vendredi au Rial autour de son livre « un certain mois d’avril à Adana » sera également pour lui l’occasion d’affirmer ses préoccupations d’éditeur .

arsand1-224x300     adana

Rencontre autour de la mémoire arménienne avec l’écrivain Daniel Arsand

Vendredi 20 novembre 20h30, BandeauRencontreDanielArsant
Le Rial Vaour

La rencontre

L’association Vent propice a le plaisir d’accueillir l’écrivain Daniel Arsand pour une rencontre autour de son livre « un certain mois d’avril à Adana » paru aux éditons libretto.
La librairie Le Tracteur Savant s’associe à cette rencontre.adana

« Un certain mois d’avril à Adana »

Cest par la littérature que Daniel Arsand a choisi de faire revivre le peuple arménien et toute une époque. Son livre évoque le destin des hommes et des femmes d’Adana, cette ville de Cilicie, dont le paisible quotidien bascula en avril 1909.

L’écrivain

A la fois écrivain et éditeur du domaine étranger chez Phébus, Daniel Arsand est l’auteur notamment de « la province des ténébres », « en silence » , « que tal », tous parus chez Phébus. En tant qu’éditeur il est le « passeur »de nombreux auteurs étrangers.arsand1-224x300

__________________________________________________________________________
Les modalités pratiques

La librairie ‘‘Le tracteur Savant’’ à St Antonin Noble Val assurera la vente des livres sur place.
Nous prolongerons la rencontre autour d’un verre : Vent propice se charge des boissons, apportez quelques en-cas salés !

L’accès à la soirée est libre mais le nombre de places étant limité il est préférable de réserver vos places par mail à vent.propice@free.fr ou par téléphone au 05 63 49 91 03.

 

Liens utiles :

plan d’accès
Site Vent Propice
Article du journal « le Monde »