Conférence passionnante de FX Fauvelle

C’était complet samedi 10 novembre pour écouter FX Fauvelle, directeur de la publication “L’Afrique ancienne” publiée aux éditions Belin.

L’orateur était vivant et passionnant, comme toujours, et le public ravi !

Le livre “L’Afrique ancienne”, publié aux éditions Belin, est un ouvrage d’une grande qualité iconographique qui propose un travail de synthèse inédit. C’est une véritable encyclopédie ! 49€, 680 pages.

Disponible à la librairie Le Tracteur Savant bien sûr ! 😉

Conférence de FX Fauvelle

Samedi 10 novembre à 18h30 à la Médiathèque Amélie Galup

François-Xavier Fauvelle, historien et archéologue, spécialiste de l’Afrique, nous fait le plaisir de venir nous rencontrer pour la parution du nouvel ouvrage ” L’Afrique ancienne. De l’Acacus au Zimbabwe. 20 000 avant notre ère – XVIIème siècle”, dont il a dirigé la publication.

Ce livre, publié aux éditions Belin, est une histoire unique et totalement inédite de l’Afrique avec les meilleurs spécialistes français et mondiaux.

La rencontre aura lieu à la Médiathèque Amélie Galup (4 Rue Guilhem Peyre, 82140 Saint-Antonin-Noble-Val) et sera suivie d’un verre de l’amitié. L’entrée est libre, dans la limite des places disponibles.

L’Afrique ancienne : De l’Acacus au Zimbabwe

  • Un travail totalement inédit et sans égal sur le sujet
  • Plus de 250 illustrations et cartes originales commentées

Une histoire unique, foisonnante et inattendue

L’Afrique : un continent géographique, plusieurs continents d’histoire. Depuis la mise en place de son peuplement, il y a quelque vingt mille ans, jusqu’au XVIIe siècle, quand l’Afrique bascule dans un nouvel ordre global, cette histoire millénaire et plurielle est celle d’empires et de villes, d’innovations techniques et artistiques, de vies nomades ou sédentaires, de mouvements de populations et de circulations d’idées. Kerma, Aksum, Mâli, Kanem, Makouria, Abyssinie, Ifât, Ifé, Kongo, Zimbabwe… Combien de sociétés africaines ont, bien avant l’emprise de puissances étrangères, exercé leur rayonnement et conversé avec les autres formations politiques du monde ?

Cet ouvrage propose, de manière inédite, de découvrir l’histoire ancienne du continent africain. Il nous emmène sur les routes qui ont attiré les marchands grecs ou arabes dans les grandes capitales africaines, qui ont conduit les pèlerins sahéliens de Tombouctou à La Mecque, les diplomates nubiens de Dongola à Bagdad. Voisinant avec cette Afrique en mouvement, apparaissent les singularités sociales des pasteurs de vaches ou de dromadaires, des chasseurs-cueilleurs, des forgerons et des potières. L’histoire de l’Afrique est le fruit de ce balancement entre le temps court des acteurs et le temps long des profondeurs culturelles.

Loin des clichés, L’Afrique ancienne, dirigée par François-Xavier Fauvelle, relève un défi : faire de toute trace une source d’histoire et nous présenter à la fois des sites archéologiques grandioses ou ténus, des écrits de moines ou de scribes royaux, des gravures et des peintures rupestres, des vestiges d’outils, des parures, des objets du culte ou de la vie quotidienne, des fragments de langues, des robes d’animaux domestiques ou encore des génomes de plantes, des paysages façonnés par l’homme, des événements remémorés.

Illustré par plus de 300 documents – photographies, cartes, relevés et dessins archéologiques –, ce livre invite à partager le désir d’étonnement autant que le plaisir de la rencontre. Cette somme unique réunit les meilleurs spécialistes au monde, quelquefois les seuls de leur domaine.

Parution octobre 2018 – 680 Pages –  49,00 €

François-Xavier Fauvelle

Historien spécialiste de l’Afrique, auteur d’une douzaine d’ouvrages, François-Xavier Fauvelle est directeur de recherches au CNRS (université de Toulouse).

Il a publié notamment une Histoire de l’Afrique du Sud (Seuil, 2006) et Le Sauvage idéal (Seuil, 2017). Il fait partie des rares historiens de l’Afrique ancienne internationalement reconnus. Le Rhinocéros d’or : Histoires du Moyen Âge africain (Alma-Folio, près de 20 000 ventes) a obtenu le « Grand Prix des Rendez-vous de l’Histoire de Blois » et est paru en allemand, en italien et en anglais.

Liens

https://www.liberation.fr/debats/2018/10/12/francois-xavier-fauvelle-il-ne-s-est-pas-rien-passe-en-afrique-pendant-qu-on-peignait-lascaux_1684969

http://traces.univ-tlse2.fr/fauvelle-francois-xavier-47373.kjsp?RH=Afrique_traces

https://www.belin-editeur.com/lafrique-ancienne

http://www.rfi.fr/emission/20181104-francois-xavier-fauvelle-cnrs-afrique-bien-une-histoire-millenaire?ref=tw

 

 

Rencontre exceptionnelle avec l’historien FX Fauvelle

Vendredi 8 décembre à 18h30

A l’occasion de la parution de son dernier livre A la recherche du sauvage idéal, aux éditions du Seuil, François-Xavier Fauvelle, historien et archéologue,  nous fait le plaisir de nous rendre visite. Avec l’enthousiasme qui est le sien, nulle doute que la présentation de son livre sera un moment passionnant !

 

 

Une magnifique enquête servie par une écriture entraînante, par l’auteur du Rhinocéros d’or.

Avec ce livre nous cherchons les traces d’un peuple oublié dont est issu la tristement célèbre “Vénus hottentote”. Dès qu’il paraît, au temps des Grandes Découvertes, l’étrangeté radicale de ce peuple effraie ou émerveille. Voici donc le pire ou le meilleur des sauvages, en tout cas le plus exemplaire : il est ce que nous – Européens, modernes, conquérants – ne pouvons plus être.
Inadaptés au monde qui se construit à leurs dépens, ces femmes et ces hommes deviennent la caricature d’un monde meurtri, bientôt retranché de la terre. Ce livre est l’enquête qui part à leur recherche et les retrouve, là, en 1670, entourés de vaches et d’esprits, dans le campement où un chirurgien allemand, notre meilleur informateur, les a rencontrés. Ils ont un nom : les Khoekhoe.
Comme le Rhinocéros d’or, À la recherche du Sauvage idéal se caractérise par un entrain narratif communicatif, un effort constant de faire taire les scrupules érudits, un ton général engagé dans la forme littéraire de l’enquête, l’art d’alterner récits et intrigues théoriques.

Cet ouvrage bouscule tout ce qui subsiste du regard colonial dans nos visions de l’autre et notre conception de la modernité. François-Xavier Fauvelle nous amène à remettre en cause les concepts d’identité ethnique à travers la figure de ce « sauvage idéal ».

L’auteur

François-Xavier Fauvelle est historien de l’Afrique à l’université de Toulouse, directeur de recherche au CNRS. Il est l’auteur d’une quinzaine d’ouvrages et d’une centaine d’articles scientifiques. Il a notamment publié Histoire de l’Afrique du Sud (Le Seuil, 2006, « Points Histoire », 2013), Le Rhinocéros d’or. Histoires du Moyen Âge africain (Alma, 2013, « Folio histoire », 2014).

5 juin, 18h30, conférence-projection sur les grottes ornées de Bornéo

Encore une date à marquer d’une pierre blanche !

Le 5 juin à 18h30, Luc-Henri FAGE, spéléologue, explorateur et réalisateur nous présentera ses fantastiques découvertes concernant les grottes ornées de Bornéo. Une présentation qui promet d’être passionnante.

Lieu : salle des congrès, Mairie de Saint-Antonin-Noble-Val, gratuit.

A l’issue de la conférence et de la projection, le livre “Bornéo, la mémoire des grottes ” sera en vente et pourra être dédicacé par Luc-Henri Fage.

Borneo_Memoire_des_grottes_couverture

Présentation de l’éditeur :

Bornéo, la mémoire des grottes est le témoignage d’une aventure hors du commun, racontée par les protagonistes eux-mêmes: la découverte exceptionnelle d’un art pariétal vieux de plus de 10000 ans qui éclaire les processus de peuplement entre Asie et Australie. Depuis 1988, mission après mission, se dessine le profil des populations anciennes de Bornéo, probablement apparentées aux Aborigènes d’Australie, et les relations particulières qu’elles ont tissées avec les cavernes en créant un art rupestre caractérisé par l’abondance de mains négatives: on en a dénombré près de 2000, qui permettent de proposer de nouvelles interprétations de ce motif universel. Cet ouvrage magnifiquement illustré nous fait découvrir la richesse, la complexité et l’ancienneté de cette région du monde aujourd’hui menacée.

LHFage_releves-GuaTewet_

Biographie de Luc-Henri Fage :

Luc-Henri Fage
Né trop tard dans un monde trop connu, Luc-Henri Fage trouve très jeune dans les gouffres des Monts du Vaucluse le frisson de l’exploration véritable… Une passion qui l’amène au bout du monde, dans une expédition de spéléologie au pays des Papous, il y a 30 ans cette année. C’est une triple découverte : les gouffres géants de Papouasie, la forêt primaire encore intacte et ses habitants… Utiisant une vieille caméra 16 mm, il ramène son premier film, qui sera le début d’une activité professionnelle où il conjugue son goût de l’aventure et son regard curieux des gens et des choses de ce vaste monde.
Suivent une série d’expéditions où il participe, caméra en main, : la descente du fleuve Congo et ses rapides démentiels, la traversée est-ouest de Bornéo, celle sud-nord de la Papouasie Indonésienne (La Mémoire des Brumes, livre chez Albin Michel et film pour Canal +)… mais aussi en Patagonie, en Afrique et en Chine. Plus de 15 films documentaires, où l’aventure et la science vont de pair.
C’est au cours du transect de Bornéo qu’il observe des dessins au charbons de bois dans une petite grotte, pile au centre de cette grande île, habitée par les Dayak et les Punans. La curiosité et l’envie d’en savoir plus le pousse à revenir avec un archéologue du CNRS, Jean-Michel Chazine. De 1992 à 2006, ils mènent des missions de reconnaissances dans les montagnes calcaires quasiment inacessibles, couvertes de jungle et les grottes de la partie indonésienne de Bornéo, appelée Kalimantan. C’est une “terre vierge” sur le plan archéologique, et ils découvrent au fil de 15 expéditions, les traces d’un peuple disparu de la Préhistoire, qui a produit des fresques étonnantes où la main négative est utilisée d’une façon étonnement complexe et unique au monde. Ce trésor de l’humanité est digne de figurer un jour au patrimoine mondial de l’Unesco, riche aujourd’hui de 38 grottes ornées de près de 2500 peintures préhistoriques, datées de plus de 13.000 ans. Soutenu par un Rolex Award et un financement de la National Geograpic Society, ils organisent en 2003 la première expédition franco-indonésienne qui entreprend les premières fouilles archéologiques dans la partie indonésienne de Bornéo. C’est cette aventure qui fait l’objet d’un film de 52 minutes, “Bornéo, la Mémoire des Grottes”, diffusé sur ARTE. Suit en 2009 un beau livre éponyme, chez Fage Editions (son frère), traduit en anglais et en indonésien. Il est installé à Caylus depuis 8 ans, partant réglièrement en expédition, la dernière en octobre 2014, sur l’île de Sulawesi (Indonésie) où l’équipe découvre également une grotte ornée !

www.kalimanthrope.com
www.felis.fr

 

GuaTewet_from_Heli_L-H.Fage_2002

Succès fou pour la soirée Vaches et Rhinocéros !

Le 6 décembre, plus de 60 personnes sont venus assister à la soirée proposée par Le Tracteur Savant, avec le soutien de l’association Mosaïque en Val.

Cette présentation de deux livres brillants sur l’histoire et l’archéologie africaine :  Le Rhinocéros d’or (dont la version poche est juste sortie) et Vols de vaches à Christol Cave, en présence de deux auteurs François-Xavier Fauvelle et François Bon a charmé l’auditoire.

L’érudition et la simplicité des deux historiens et archéologues, le jeu de questions réponses ont instauré une séance interactive et conviviale clôturée par un verre de l’amitié et suivie par des dédicaces pendant une heure et demie !

rhino2

 

Vaches et Rhinocéros à Saint-Antonin le 6 décembre

Le 6 décembre la librairie Le Tracteur Savant, avec le soutien de l’association Mosaïque en Val, propose une conférence-signature autour de deux livres brillants sur l’histoire et l’archéologie africaine :
Le Rhinocéros d’or (dont la version poche est juste sortie) et Vols de vaches à Christol Caveen présence de deux auteurs François-Xavier Fauvelle Aymar et François Bon.
Cette présentation voulue comme interactive aura lieu salle du Prieur, à la Mairie de Saint-Antonin-Noble-Val, de 18h à 19h30.  Entrée libre dans la limite des places disponibles.
affichette-rhino

Le Rhinocéros d’or

En 34 courts essais, le panorama fascinant d’une Afrique inconnue : l’Afrique médiévale des « siècles d’or ». L’un des rares spécialistes mondiaux de l’Afrique ancienne redécouvre un monde que l’on croyait à jamais perdu.

Si l’Afrique ancienne n’a pas d’écritures, elle a bien sûr une histoire depuis longtemps sous-estimée lorsqu’elle n’est pas simplement niée. À partir des traces laissées par des civilisations brillantes et les traditions orales. François-Xavier Fauvelle-Aymar reconstitue de manière captivante la richesse de ce continent retrouvé. En trente-quatre courts essais, Le Rhinocéros d’or  offre un panorama de l’Afrique subsaharienne du VIII ͤ au XV ͤ siècles.

Le Rhinocéros d’or a obtenu le Grand prix des Rendez-vous de l’Histoire de Blois 2013.

Vols de vaches à Christol Cave

Vols de vaches à Christol Cave. Histoire critique d’une image rupestre d’Afrique du Sud par Jean-Loïc Le Quellec, François-Xavier Fauvelle-Aymar, François Bon, Publications de la Sorbonne, 2009. Et si les voleurs n’étaient pas ceux que l’on croit ? Pour la première fois, une image rupestre est ici considérée comme un document d’histoire sur la société qui l’a créée mais aussi sur celles qui l’ont interprétée.
François-Xavier Fauvelle-Aymar est historien et archéologue spécialiste de l’Afrique ancienne. Directeur de recherches au CNRS, directeur du laboratoire TRACES (université de Toulouse Jean-Jaurès), il a séjourné plusieurs années en Afrique du Sud et en Ethiopie. Dans ce dernier pays, il a dirigé le Centre Français d’Etudes Ethiopiennes et coordonné plusieurs programmes de recherche sur les domaines chrétien et musulman médiévaux. Il est aujourd’hui le co-directeur de la mission archéologique franco-marocaine à Sijilmâsa au Maroc. Le défi dans lequel il inscrit son travail consiste à penser le croisement des documentations écrites et archéologiques se rapportant au passé ancien de l’Afrique. Conscient que l’histoire de ce continent est toujours, en raison des lacunes documentaires, une histoire-problème, il a placé la question du récit historien au cœur de sa démarche. François-Xavier Fauvelle est l’auteur d’une centaine d’articles et d’une quinzaine d’ouvrages.

François Bon est professeur des universités à Toulouse en archéologie préhistorique. Il est également directeur de l’école doctorale. Il a publié de nombreux ouvrages sur l’archéologie préhistorique, notamment Préhistoire. La fabrique de l’homme. Paris, Editions du Seuil, L’Aurignacien entre Mer et Océan, Paris, SPF.http://traces.univ-tlse2.fr/ accueil-traces/equipes-et- poles-de-recherche/smp3c- societes-et-milieux-des- populations-de-chasseurs- cueilleurs-collecteurs/bon- francois-47310.kjsp?STNAV=& RUBNAV=&RH=annuaire_traces