Retour en images sur la génialissime conférence sur le BLOB !

Tout sur le BLOB !

C’était samedi 7 avril et c’était un moment exceptionnel grâce à Audrey Dussutour qui a su transmettre sa passion pour le blob et la recherche. Merci à elle !

Vous étiez 120 à vous être déplacés. Merci à vous !

Audrey nous a laissé quelques blobs destinés aux acheteurs du livre. Dans la limite du stock disponible ! 😉

Et merci à Même Sans le Train pour l’organisation au top !

     

Rencontre apéro discussion avec Gaspard d’Allens

Vendredi 13 avril à 19h à La Cheminée (Septfonds)

Gaspard d’Allens est journaliste, co-auteur du livre “Bure, la bataille du nucléaire” (ed. Seuil/Reporterre). Nous vous proposons de le rencontrer sous un format convivial : un apéro-discussion.

Pour cet événement, Jades et Histoires Recyclables se sont associées au Tracteur Savant !

Vous avez des enfants ? N’hésitez pas à venir ! Un atelier ludique et intelligent est proposé par Zigzag & Cie pendant la rencontre ! Durée : 1h15, à partir de 6 ans,  5€, sur réservation au 06 37 60 61 09.

Qu’est-ce que Bure ?

Un sarcophage gigantesque censé tenir des dizaines de milliers d’années ! C’est au nom de ce projet fou, qui serait le plus grand chantier d’Europe, que Bure, entre Meuse et Haute-Marne, se transforme en zone grillagée et quadrillée de gendarmes. Pour l’industrie nucléaire, ce territoire relégué serait l’exutoire ultime des déchets radioactifs qui s’accumulent et dont elle ne sait que faire.

Sur place, les habitants sont de plus en plus nombreux à s’insurger contre la transformation de leur région en « poubelle atomique». Depuis deux ans, des dizaines de personnes s’installent sur place, occupent une forêt, bloquent les travaux. La nouvelle bataille du nucléaire est lancée, pour empêcher de croire que cette industrie peut continuer sans risque, réinventer des manières de vivre et lutter, imaginer d’autres possibles pour ce pays.

Le livre

Dans cette enquête où l’engagement vécu se mêle au regard journalistique, Gaspard d’Allens et Andrea Fuori n’écrivent pas un livre de plus sur le nucléaire, mais l’histoire en train de se vivre d’une rébellion déterminée contre la violence du monde industriel. Ils révèlent aussi les méthodes manipulatrices des nucléaristes, et la façon dont l’Etat achète les consciences pour imposer le silence. Le combat vaut d’être mené : ce récit impétueux et pourtant réfléchi convainc qu’il est possible de faire reculer les puissants.Plutôt que la contamination radioactive, parier sur la contagion joyeuse d’une force de résistance.

 

Gaspard d’Allens est journaliste. Il a déjà publié Les Néo-paysans (Seuil-Reporterre), avec Lucile Leclair, un livre qui a révélé l’importance d’une passionnante mutation agricole, et qui connaît un grand succès.

Andrea Fuori s’est installé à Bure il y a plus d’un an, complètement bouleversé par ce qui s’y jouait. Il écrit occasionnellement pour Reporterre et des médias autonomes.

Bure, la bataille du nucléaire, Gaspard d’Allens et Andrea Fuori, éd. Seuil-Reporterre, 160 p., 12 €

 

Adresse de La Cheminée

1, bd des Mourgues

822140 Septfonds

Quelques liens :

http://www.seuil.com/ouvrage/bure-la-bataille-du-nucleaire-gaspard-d-allens/9782021377095

https://blogs.mediapart.fr/barbara-romagnan/blog/140218/la-question-du-stockage-des-dechets-nucleaires

En résumé

Quelques citations extraites du livre

Exceptionnel, le blob, conférence d’Audrey Dussutour

Le samedi 7 avril à 18h30, salle des thermes

Nous avons le grand plaisir d’accueillir la brillante Audrey Dussutour, chercheuse au CNRS et auteure du livre “Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le blob sans jamais oser le demander” (ed. des Equateurs).

Une seule cellule de 10m2 qui fait tout : yeux, oreilles, bouche, estomac, 221 sexes… Ni plante ni animal ni champignon, voici le blob ! Derrière ses allures d’ovni, cette espèce non-identifiée promet des avancées scientifiques majeures.
Un jour aux États-Unis une dame trouve dans son jardin une énorme masse jaune de la texture d’une éponge. Les policiers sont appelés et, paniqués, lui tirent dessus, sans aucun effet, les pompiers le brûlent mais, le lendemain, la chose a doublé de taille. C’est un blob. Évidemment, cela a donné lieu à un film d’épouvante : ” Beware of the Blob ” avec Steve Mac Queen. Au-delà de l’anecdote, le blob semble immortel. Coupé en morceaux, il cicatrise en deux minutes. Ses seuls ennemis sont la lumière et la sécheresse. Mais il peut ” hiberner”, en attendant des jours meilleurs.
Le blob – ou physarum polycephalum – n’a pas de neurones, mais est capable d’apprendre et de résoudre des problèmes complexes comme les labyrinthes. Il est même doté d’une personnalité. En effet, Les souches se comportent différemment selon leur pays d’origine : L’Américain est plutôt agressif, l’Australien plus pacifique, le Japonais a une tendance à la procrastination…Il est dépourvu de membres mais il bouge, certes lentement. En conditions de laboratoire, il se nourrit de flocons d’avoine et de flans. Bien que dépourvu de cerveau et d’estomac, il parvient à maintenir un apport optimal de nutriments essentiels à sa survie et à sa croissance.

Pour cet événement, l’association Même sans le train s’associe au Tracteur Savant !

Mais d’abord, c’est quoi le blob ?

Petite mise en bouche : https://www.youtube.com/watch?v=Cl8wmM1XNwA

Les modalités de la soirée

L’entrée à la conférence est libre, dans la limite des places disponibles.

Pendant la conférence un atelier pour enfants est proposé par Zigzag & Cie (réalisation d’une pâte slime maison), à partir de 6 ans, 5€. Réservation obligatoire au 06 37 60 61 09.

Une vente de livres aura lieu sur place, avec possibilité de les faire dédicacer par l’auteure.

Vente de boissons assurée par Même sans le train, apportez un frichti à partager !

En savoir plus sur Audrey Dussutour et sur le blob

http://dussutou.free.fr/

http://cfmradio.fr/podcast/le-blob-une-intelligence-sans-cervelle/

 

 

L’architecture de terre crue en Bas-Querçy

Dédicace le mardi 27 mars à partir de 18h30

Par les auteures, Sandrine Ruefly et Carole Stadnicki, à la mairie de Saint-Antonin-Noble-Val

La dédicace sera précédée d’une présentation de l’exposition autour du livre et d’une conférence.

Le livre

La terre est l’un des matériaux de construction les plus anciens de ­l­’histoire de l’humanité. Du Moyen Âge à nos jours, la plaine de ­l’Aveyron et les coteaux du Bas-Quercy offrent un vaste panorama ­d’architectures en terre crue. Pourtant, la valeur patrimoniale de ces ­édifices de qualité est méconnue. L’art de construire en terre crue est maîtrisé par des ­paysans-bâtisseurs, mais aussi par des professionnels du bâtiment, de l’architecture la plus modeste à la plus remarquable.

Construire en terre, quoi de plus évident ? Cet ouvrage permet de ­comprendre comment, sur une mosaïque de sols, la terre argileuse ­abondamment disponible a été utilisée de tous temps dans l’habitat, sous forme de pisé, de bauge, de torchis ou d’adobe. Dépréciée un temps et concurrencée par les matériaux dits résistants, la terre crue, matériau universel, est aujourd’hui remise à l’honneur.

L’architecture de terre crue en Bas-Quercy, par S. Ruefly & C. Stadnicki, éditions Focus Patrimoine, 8€.

Le présent n’a plus le temps

Rencontre avec François-Henri Soulié le 30 mars à 18h30

François-Henri Soulié a une activité littéraire soutenue et il nous fait le plaisir de nous rendre visite à l’occasion de la parution de ses deux derniers livres  : “Le présent n’a plus le temps”, aux éditions du Masque, où l’on retrouve le jeune Skander Corsaro et “Ils ont tué Ravaillac”, aux éditions 10/18, co-écrit avec Thierry Bourcy, enquête historique dans la collection “Grands Détectives”…

FH Soulié nous fera le plaisir de lire quelques extraits de ses romans (avec beaucoup de talent, mais chut, il n’aime pas qu’on dise ça), puis répondra à vos questions et dédicacera les livres à ceux qui le souhaitent. La soirée se terminera autour d’un verre de l’amitié !

Le présent n’a plus le temps

Grâce à Milly, sa collègue au Courrier du Sud-Ouest, le jeune journaliste Skander Corsaro obtient une invitation pour le cirque Jadranski.
L’occasion pour lui d’écrire une chronique sur la vie d’une troupe de circassiens. Apparaît alors une galerie de personnages hors du commun qui semblent tout droit sortis de l’univers tendre et tonitruant de Fellini.
Mais l’heure est à la controverse et les cirques «  avec animaux  » sont désignés à la vindicte publique. Skander lui-même est pris à partie et les incidents se multiplient jusqu’à ce qu’éclate le drame  : l’un des artistes est victime d’un tragique accident.
Mais s’agit-il bien d’un accident  ?
Au détour de l’enquête, la mort surgit de nouveau, frappant un autre innocent.  Indirectement impliqué dans ce crime, Skander découvre que l’univers cosmopolite et joyeux du cirque peut, comme partout, cacher ses monstres.
Et, à l’évidence, les fauves ne sont pas tous derrière les barreaux…

Ils ont tué Ravaillac

Paris, 1611. Dans les rues de la ville, le souvenir du sang versé d’Henri IV est vif. Nul ne s’émeut du sort de Ravaillac, l’assassin du roi, qui meurt en emportant ses secrets.

Outre-Manche, le lieutenant de la garde Mattheus Kassov est convoqué par Jacques Ier d’Angleterre : une espionne de la Couronne britannique a disparu lors d’une mission en France. Mattheus est envoyé sur ses traces. Le jeune homme, qui connaît bien l’espionne et sa nature déloyale, sait que son enquête le mène en territoire périlleux. Le jeu de piste sera jonché de cadavres. D’invisibles ennemis, aussi puissants que féroces, entendent bien laisser dans l’ombre les preuves de leur funeste machination.

François-Henri Soulié

François-Henri Soulié est un homme de théâtre aux multiples casquettes, écrivain, comédien, marionnettiste, scénographe, metteur en scène et scénariste. Il a reçu le Prix du premier roman du festival de Beaune en 2016 pour “Il n’y a pas de passé simple”, paru aux éditions du Masque.

Atelier Sons et Couleurs

Samedi 24 mars à 15h, avec Béatrice Serre

L’opération “Dis-moi dix mots” invite chacun à jouer et à s’exprimer sous une forme littéraire ou artistique de septembre à juin. Occitanie Livre & Lecture organise des ateliers en partenariat avec des auteurs et des librairies de la région.

Cette année le thème est l’oralité. Chacun est invité à s’interroger sur les multiples usages de la parole. Les mots retenus sont : Accent, Bagou, Griot(-te), Jactance, Ohé, Placoter, Susurrer, Truculent(-ente), Voix, Volubile.

Pour cet atelier “Sons et couleurs”, Béatrice Serre propose aux participants (adultes et enfants de 8 ans et plus) de choisir le mot qui lui plaît le plus, que ce soit au niveau du sens, de la sonorité ou de son histoire personnelle. Chacun l’illustrera grâce à la technique du « scrapbooking » ou « collimage », dessin, collage, création…

Le mot choisi sera ainsi personnalisé ou personnifié de façon réaliste ou imaginaire. Les participants à l’atelier peuvent donc, s’ils le souhaitent, apporter une photo. Tous les participants repartiront avec leur tableau.

​Participation gratuite sur inscription auprès de la librairie par téléphone : 07 82 55 72 27 ou par courriel : letracteursavant@gmail.com

Les livres de Béatrice Serre 📔📕📗📚📙📒

📔 Le grand rêve de Comète, illustrations Valérie Cox Haumant, éd. MK67, 2017(album jeunesse).
📕 Halloween, c’est quoi Halloween?, illustrations Valérie Cox Haumant, éd. MK67, 2017 (Kamishibaï).
📗 Ma louve et moi, illustrations Magali Ben, éd. du pas de l’échelle, mai 2017 (album jeunesse).
📙 La nuit d’Halloween, illustrations Véronique Hariga, Éditions Averbode, 2017 (album jeunesse).
📒 Mes petits bouts de rien, illustrations Julie Grugeaux, Les éditions du mercredi, 2015 (album jeunesse).

Les Belles Lectures de février

Mercredi 28 février à 16h30

Si vous avez quatre ans ou plus, n’hésitez pas, venez écouter Henry Thiel pour ses Belles Lectures ! Cela se passe mercredi 28 février à 16h30, et ce sera, sans en douter, un bon moment à déguster !

L’entrée est libre dans la limite des places disponibles…

Les Belles Lectures, une fois par mois, une présentation de nos coups de Tracteur !