Conférence de Jean-Luc Porquet

Réservez cette date sur votre agenda !

Le jeudi 17 novembre, à 18h30, nous aurons la grande chance de rencontrer Jean-Luc Porquet au sujet de son livre Lettre au dernier grand pingouin. Après une présentation par l’auteur, il sera possible d’échanger avec Jean-Luc Porquet.

La soirée a lieu Salle des Congrès (Mairie de Saint-Antonin-Noble-Val) et se ponctuera par le verre de l’amitié.

Lettre au dernier grand pingouin

product_9782070197507_195x320Le 3 juin 1844, sur l’île d’Eldey, non loin du cercle polaire, des pêcheurs islandais ont tué les deux derniers spécimens de grands pingouins.
En « honnête homme » du XXIe siècle, Jean-Luc Porquet sait que, à l’image de cet oiseau incapable de voler, toutes sortes d’animaux sont en train de disparaître, que la sixième extinction de masse des espèces est en cours, que la Terre n’a pas connu pareil massacre depuis 65 millions d’années et que les hommes, ses semblables, en sont les maîtres d’œuvre irresponsables.
Comment faire face à ces vérités-là sans céder à la panique ni au déni ? L’auteur écrit au Grand Pingouin pour nous prendre à témoin et interroger en miroir nos destinées solidaires.
Cette lettre à bâtons rompus se fait tour à tour intime, érudite et rêveuse : une élégie funèbre, mais combative.

Jean-Luc Porquet

Né en 1954, Jean-Luc Porquet participe à plusieurs aventures journalistiques : à 20 ans, en 1974, il crée à Lille avec des amis Le clampin libéré, journal dit de « contre-information » ; à 30 ans, il rejoint la bande de Bizot du magazine Actuel ; à 40 ans, il entre au Canard enchaîné. Il y poursuit toujours un travail critique sur la technologie, l’écologie et la mondialisation marchande tout en signant les critiques théâtrales. Entretemps, il a écrit une demi-douzaine de livres dont La débine (Flammarion, 1988), Que les gros salaires baissent la tête !(Michalon, 2005) ou Jacques Ellul, l’homme qui avait (presque) tout prévu (Cherche Midi, 2003).

© Philippe Bretelle

Liens :

http://www.editions-verticales.com/fiche_ouvrage.php?id=389&rubrique=3

http://www.lejdd.fr/Chroniques/Bernard-Pivot/Vie-et-mort-des-grands-pingouins-la-chronique-de-Bernard-Pivot-817375

http://letrianglemasque.blogspot.fr/2016/10/lettre-au-dernier-grand-pingouin-de.html

Soirée Jeux de société

Le samedi 5 novembre de 18h à 22h à la librairie

Elodie étant partie sur un autre (beau) champ, Delphine Pinczon du Sel a rejoint le (non moins beau) tracteur.

Pour fêter son arrivée dignement, nous avons décidé d’organiser une soirée « jeux de société ». Vous pourrez venir le samedi 5 novembre pour tester des jeux sélectionnés par Delphine. L’entrée (et la sortie) est gratuite. Bon, il est tout de même conseillé de réserver votre plage horaire car le nombre de places est limité… Nous serons présentes de 18h à 22h mais vous arrivez et restez le temps que vous voulez !

affiche-jeux

imagine_visuel_2_bd

Rencontre dédicace avec Gilles Sicard

La rencontre aura lieu à la librairie le samedi 12 novembre de 10h à 12h.

Cela sera l’occasion de discuter avec l’auteur puis de partager, vers 12h, un petit verre de l’amitié.

Ramon Jordan, troubadour de Saint-Antonin

Avec « Ramon Jordan », Gilles Sicard signe son deuxième roman. L’auteur nous fait partager la passion du troubadour saint-antoninois, au cœur d’un XII ème siècle foisonnant d’élans économiques, sociaux, artistiques, philosophiques, religieux… entre maladrerie, cour d’amour, réclusoir, fraternité des Parfaits, guerres de Richard Cœur de Chacal… Cette aventure poétique traverse les années 1180, en cohérence avec la biographie du troubadour et ses treize cansos conservées.

Editions Lacour-Ollé, 166 p., 15€.

Gilles Sicard

Gilles Sicard est né en 1943 à Saint-Antonin-Noble-Val, dans une petite ferme « lumineusement tranquille ». Devenu professeur d’histoire-géographie il s’est offert les plus belle récréations, celles de la Poésie. Il a publié deux romans et cinq recueils, dont « La bonne aventure » : « poésie à hauteur d’homme… qui cherche l’accord et le trouve. » – Jérôme Garcin.

couverture-de-gilles    img766